2014 Cultivons ensemble notre avenir

10 bonnes raisons de se mettre au bio

Tomates biologiques

Ça y est vous avez compris. L’écologie est la seule façon de préserver notre belle boule bleue. Vous avez troqué votre M. Propre pour du vinaigre blanc et jeté à la poubelle vos cosmétiques aux parabens. Mais vous hésitez encore à vous lancer dans l’alimentation biologique qui est soit disant, fade, difficile à trouver, compliquée à cuisiner et dispendieuse. Lecoinbio vous propose de mettre au placard ces vieux préjugés. Explication en 10 points.

1- Une meilleure santé

Comme 1+1 font 2, plusieurs études scientifiques ont démontré que les aliments bio contiennent davantage d’antioxydants et de nutriments que les produits issus d’une agriculture conventionnelle. Les antioxydants ralentissent le vieillissement de nos cellules et protègent contre le développement des cancers. A contrario, les pesticides, herbicides et autres produits phyto-sanitaires présents dans l’agriculture intensive sont difficilement éliminables par notre organisme et favorisent l’apparition de différentes maladies plus ou moins graves.

2- Une meilleure alimentation pour les enfants

L’argument précédent est encore plus important pour ce qui est des enfants. Étant de plus petite taille que les adultes, les produits chimiques sont plus concentrés. En 2002, l’Université de Washington a mené une étude sur des enfants de 2 à 4 ans et leurs résultats montrent que la concentration de résidus de pesticides est 6 fois moins élevée chez ceux nourris avec des aliments biologiques.

3- Des saveurs authentiques et diversifiées

Tomates zébrées, carottes de Guérande, aubergine amer, topinambours, il n’y a que l’agriculture biologique pour faire revivre ces variétés oubliées au goût original. Plusieurs grands chefs ont d’ailleurs compris l’intérêt de ces « anciennes-nouvelles » saveurs et les mettre à l’honneur sur leur carte. Exit la tomate farineuse et croquer à pleine dent dans une tomate noire juteuse de Crimée. Expérience sensationnelle garantie.

4- Des normes contraignantes

La certification biologique assure au consommateur que les produits qui se trouvent dans son assiette respectent des normes de production sans produits chimiques. Les agriculteurs bio doivent respecter un cahier des charges très strictes pour obtenir le label et sont contrôlés fréquemment afin de garantir une qualité. Bref vous ne mangez pas n’importe quoi.

5- Des produits sans OGM

Pour l’instant les produits bio sont garantis sans OGM. Croisons les doigts pour que cela perdure. En effet, un projet de réglementation européenne soutenu par les firmes commercialisant des OGM, vise à autoriser un taux de 0,9% d’OGM dans le bio. Une façon de se protéger en cas de contamination d’une culture bio par une culture OGM voisine. Nul besoin de spécifier que ce projet fait se hérisser les poils des acteurs de la filière bio !

6- Un mode de production respectueux de l’environnement

Manger bio c’est protéger notre santé mais c’est aussi protéger le sol, l’air et l’eau ! Exempts de produits chimiques, c’est autant de tonnes de pesticides en moins dans nos sols et nappes phréatiques. De plus, les fermes bio sont souvent de plus petite taille. Elles sont donc moins mécanisées et moins énergivores.

7- Des produits accessibles

Ces dernières années, l’accessibilité des produits bio s’est nettement améliorée. Même ED s’y met, c’est dire ! Nous ne trouvons pas encore de tout partout mais de nombreux produits, frais et transformés, ont fait leur entrée chez les grandes enseignes.

8- Des produits valorisant les terroirs

Manger bio c’est aussi participer à la valorisation des produits du terroir et à la sauvegarde du dynamisme de nos campagnes.

9- Pas si cher que ça

Il serait hypocrite de dire que le bio est au même prix que le hard discount. En revanche, ce qu’il faut préciser c’est qu’il est plus coûteux seulement sur le court terme. Sur le long terme, les aliments produits par l’agriculture conventionnelle sont largement plus onéreux, car avec les pollutions engendrées par ce mode de production nous devons et allons devoir payer la dépollution de nos cours d’eau, de nos sols et de notre air. Sans compter le capital santé que représente une alimentation biologique. A l’heure où les interventions médicales sont de moins en moins remboursées, garder une bonne santé rime avec économies d’honoraires de médecin !

10- Préservez les génération futures

Enfin, faire de l’écologie un mode de vie évitera plus tard un conflit de génération avec nos bambins. Ils ne pourront nous reprocher d’avoir pensé qu’à nous !

Livre Manger bio c'est pas du luxe. 10 Bonnes raisons de manger du bio.

Pour plus d'informations consulter le livre Manger bio, c'est pas du luxe de Lylian Le Goff (préface Nicolat Hulot) publié aux éditions Terre Vivante.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé