Skip to content

Comment se débarrasser naturellement des fourmis dans le jardin ?

se débarrasser des fourmis dans le jardin

Lorsqu’on a la chance de vivre dans une maison, il n’est pas rare que l’on ait accès à un jardin. Et ce plus ou moins grand bout de terrain devient vite d’un intérêt vital tellement on prend du plaisir à y passer du temps.

Qu’on s’y relaxe en lisant un livre allongé dans une chaise longue ou qu’on y jardine et cultive fleurs et potager, à chacun sa façon d’apprécier son jardin. Mais une chose est sûre pour tous : pas question de laisser s’installer des hordes de fourmis dans ce lieu sacré !

Des fourmis pas aussi nuisibles qu’on pourrait le croire.

Il est effectivement assez horripilant de voir son jardin envahi par des nuisibles. Que cela soit des escargots, des limaces, des pucerons ou encore des guêpes et autres rats des champs, l’on se passerait bien de toutes ces bestioles lorsqu’on décide de passer un moment agréable dans son petit bout de nature à soi.

Et il n’y a certes pas pire que de se retrouver avec des rangées de fourmis avançant en file indienne, emportant avec elles tout ce qui leur passe sous la patte, de la vulgaire miette de pain à la sacrée graine que vous veniez de semer pas plus tard que la veille. Mais il faut savoir avant de vouloir les faire fuir qu’elles ne sont pas toujours nuisibles à notre extérieur puisqu’elles peuvent aussi nous rendre de grands services.

En effet, les fourmis sont tout d’abord capables de manger quantité incroyable de petits insectes bien plus nuisibles qu’elles, tels que des vers, des chenilles, des larves de mouche, ainsi que des petites espèces d’arachnides.

Outre vous débarrasser de nombreux cloportes, elles ont le don d’aérer la terre de nos jardins, en y creusant bon nombre de galeries souterraines qui ne nous sont aucunement néfastes.

Enfin, les fourmis ont le pouvoir de polliniser les merveilles de notre jardin. Voilà pour les actes bénéfiques de ces infatigables travailleuses, mais nous allons voir qu’elles peuvent être tout aussi néfastes pour notre petit coin de paradis.

Une colonie très envahissante

Les fourmis se déplacent en groupe, il est donc très rare de n’en voir qu’une qui soit isolée et perdue. Ainsi, s’il y a une fourmi dans notre jardin, ou bien pire encore, dans notre maison, nous pouvons être sûrs qu’il y en a des milliers qui arrivent derrière.

Et si elles commencent à coloniser notre espace, nous ne sommes pas prêts de pouvoir nous en débarrasser de sitôt.

De plus, elles attirent à elles les pucerons qui sont l’ennemi public de tout jardin fleuri, qu’elles protègent de tout prédateur pour garder leur miellat dont elles raffolent.

Quand nous nous retrouvons face à une armée de fourmis, nous sommes donc quasiment sûrs d’être confrontés à plus ou moins long terme, à une horde de pucerons qui vont causer de nombreux ravages sur nos diverses plantations, au point de les rendre malades.

Pour finir, même cela reste bénin et quasiment indolore, il faut savoir que les fourmis ne se gênent aucunement pour nous mordre.

Comment éradiquer les fournis ?

Il faut tout d’abord garder en tête que ce ne sont pas que des vulgaires insectes que l’on pourrait exterminer avec cruauté en les écrasant les unes après les autres.

Ensuite, par respect pour la nature environnante et pour qu’elles n’aient pas à en souffrir plus qu’il ne faudrait, il faut leur donner envie de fuir le plus naturellement possible, c’est-à-dire de façon biologique et responsable. Pour commencer, il existe des traitements naturels qui ont pour tâche de chasser les pucerons.

Des traitements efficaces qui vous garantissent le départ des pucerons en quelques jours à peine. Et les fourmis les aiment tellement, qu’elles vont les suivre à leur tour. C’est donc un moyen idéal de faire d’une pierre deux coups. Il existe ensuite des plantes que les fourmis détestent pour l’odeur qu’elles dégagent.

C’est le cas de la menthe, de la sauge ainsi que de la lavande, qu’elles fuiront dès qu’elles seront à leur contact. Il est aussi possible de les forcer à s’éloigner en disposant du bicarbonate de soude sur le sol, dont vous disposerez la poudre en ligne sur leurs traces de passage.

Un autre moyen efficace et 100% naturel consiste à écraser de la coquille d’œuf en minuscules miettes. Les fourmis détesteront devoir marcher dessus et vous quitteront sur le champ sans prendre le temps d’emporter quoi que ce soit de plus.

Il existe enfin une dernière méthode bio pour les chasser sans avoir à leur faire du mal : celle de noyer leur passage dans des produits naturels tels que du vinaigre ou du jus de citron ; les fourmis ne peuvent rester à leur contact tellement elles craignent leur acidité.

Vous voici donc devant une multitude de choix pour les inviter à aller voir ailleurs que sur votre pelouse !